Association

Vos visites et commentaires sont un énorme soutien moral pour les bipèdes de l'Association.
Votre aide matérielle ou financière, elle, est indispensable au bien-être des "BLEDINOUS" qui ont besoin de vous et vous remercient.
"Sauver l'espoir
, sauver les animaux qui sont notre espoir" [Konrad Lorenz]


jeudi 14 juin 2018

De nouveaux arrivés.... (2/2)



Comme partout ailleurs, au Maroc c'est aussi la saison des chatons...

Mais avant de vous présenter nos derniers petits, un hommage à 2 de nos protégés, partis trop jeunes au Paradis des Chats.









 

MacDo et Rita (qui ont été présentés ici) étaient 2 petits d'un an environ, qui vivaient libres à l'Oasis. Ils ont subi, la même nuit, des attaques de chiens errants (Nous avons parfois des meutes de plus d'une dizaine de chiens qui passent), et n'ont, hélas, pas survécu à leurs blessures.




Votre vie a été bien trop courte, mais pleine d'amour et de tendresse.
Nous ne vous oublierons pas...
.





 DES PETITS NOUVEAUX ?






MINOUI

Ce petit bout nous a été déposé derrière l'Oasis un soir. C'est à minuit (d'où son nom...) que Lahcen l'a entendu, cherché et trouvé.

Un petit gars de 270 gr, affamé, et perdu dans ce nouveau lieu inconnu.




 
Le lendemain a commencé par un toilettage on ne peut plus nécessaire... J'ai arrêté de compter les puces après 100... cela grouillait de partout. Et sans parler des quelques tiques déjà installées.
Je ne pariais pas sur son avenir, pensant que cette invasion parasite avait dû l'empoisonner, mais non !



Il est maintenant en pleine forme et bien épanoui. 





JARFIE

Nous avons trouvée la petite Jarfie sur un tas de détritus de ciment/cartons. Selon les voisins questionnés, elle était orpheline. Elle était très sale (le bain a été obligatoire), et elle était dénutrie et atteinte de coryza. Elle n'avait que quelques semaines.




Elle est installée à l'Oasis et va très bien à ce jour.





 



DOUKANE



Une pauvre petite Princesse, qui n'a pas eu de chance, car nous n'avons pas réussi à la sauver...




 






Un jour, une chatte errante est arrivée dans le garage de Fanny et Tarik, et s'y est installée pour mettre bas ses 3 petits.
Elle s'en occupait bien, mais soudainement elle a disparu (accidentée lors d'une de ses sorties ?).
Tarik les a trouvés seuls un matin : un bébé était décédé, un était bien mal en point, le 3ème bien frêle. Fanny étant en France, Tarik est allé acheté du lait maternisé et s'est mis aux biberons, en veillant à ce que les petits soient bien au chaud.
Mais il allait reprendre le travail et être absent toute la journée, nous sommes donc allés chercher les petits. Le petit "mal en point" a rejoint le Paradis durant le trajet.

La petite Doukane est donc arrivée seule, bien décidée à vivre, du haut de ses 14 jours !




Dès le départ elle avait des diarrhées permanentes. Manifestement elle ne supportait pas le lait maternisé. Pourtant elle s'alimentait de bon cœur et avait commencé à prendre du poids, je la croyais sortie d'affaire. 
Mais malgré des soins constants et un traitement véto, elle s'est mise à reperdre les grammes pris... Nous avons combattu ensemble, mais elle n'a pas réussi à survivre. Trop fragile, elle est partie rejoindre ses frères/soeurs... 



Doukane, tu n'as pas vécu longtemps avec les humains, mais au moins 
tu n'auras eu que de l'amour et de la douceur (encore merci à Tarik).
Ton départ nous a tous rendus très tristes.







Tous ces chats ne sont pas des chats abandonnés, comme il l'est bien trop souvent dit sur les réseaux sociaux.

Ils n'appartiennent à personne : ils sont nés et vivent dans la rue. Ils se reproduisent à longueur d'année, les femelles sont gestantes quasiment en permanence (et ce dès 5/6 mois)

Parfois les habitants nourrissent un ou plusieurs chats, mais n'en veulent pas plus dans leur quartier. Aussi s'ils trouvent des nouveaux-nés, ils n'hésitent pas à les ôter à leur maman pour aller les déposer dans un autre quartier (les plus "respectueux" les portent là où ils savent que les chats sont nourris). Il y a beaucoup d'inconscience collective et de méconnaissance animale.

C'est pourquoi (et bien plus souvent en ville qu'en campagne d'ailleurs), on trouve de nombreux chatons dans de piteux états qui se débattent péniblement pour survivre.
Seuls les plus vaillants tiennent bon, mais généralement dans de très mauvaises conditions.

 
Sans vous il nous sera impossible de reprendre les stérilisations de rue. Nous comptons sur vous et vous rappelons qu'il n'est jamais trop tard pour nous soutenir en adhérant à l'association, ou pour nous faire un don.



mercredi 13 juin 2018

De nouveaux arrivés.... (1/2)





Et ça continue....

Mais cette fois-ci, ce sont 2 petits chiots que nous avons trouvés...

Néfer (à gauche) et Ramsès (à droite)








Le samedi matin, nous allons faire courir les chiens de la maison sur un terrain éloigné, isolé des habitations et loin de toute route. Comme par hasard en ce samedi, sous un buisson, étaient arrivés ces 2 petites boules de poils toutes apeurées.






Que faire ??? impossible de les laisser en cet endroit désert et ensuite les savoir en train de mourir de faim et de soif...

Nous les avons donc récupérés... et emmenés à la maison !


Nous pensons qu'ils ont été déposés là par quelqu'un connaissant nos habitudes... Toujours est-il que le matin ils devaient être avec leur maman, et le midi, ils arrivaient à la maison, avec tous leurs nouveaux compagnons canins et félins... Sevrés en express les pauvres loulous.... mais sauvés !

Ils ont été installés provisoirement dans une cage sous des regards félins bien curieux...  (les chiens eux, étant bien plus indifférents...)






Ils ne comprenaient sans doute pas très bien ce qui leur arrivait, mais cela ne leur avait pas coupé l'appétit...



Ils se sont très vite adaptés à la vie collective de la maison.



Devant mon désarroi, Elvira (à G) et Tiya (à D) se sont proposées comme mamans à temps partiel et éducatrices... (mais je crains le pire côté éducation ! 😄)





Ramsès (marron - à G) est un petit mâle,
Néfer (noire et feu - à D) est une femelle,

ils sont tous deux devenus des petits chiots plein de vie et d'amour





Ils grandissent bien (ils vont vers leurs 5 mois)... 

Ils sont maintenant vaccinés, et parés pour la vie... mais ils cherchent toujours une famille... 9 chiens à la maison, c'est vraiment beaucoup, beaucoup trop, nous ne sommes pas un refuge ! Et notre Association ne peut pas les remettre dans la rue maintenant...


Des appels sur Facebook ont été faits (j'ai parfois assez de connexion pour WhatsApp ou Facebook, mais pas assez pour Internet)... Aucune personne ne s'est manifestée.

Ils sont toujours ensemble, et il serait bien qu'ils soient adoptés par la même famille...
 au Maroc ou en Europe...  Tout peut s'envisager.




Mais en attendant une famille, les dons pour les aider sont les bienvenus... :-)

Notre Association peine à nourrir tous ses protégés, chats et chiens... et ne peut déjà actuellement plus assurer aucune stérilisation de rue... 



Pour ces 2 petits coeurs, ce sera pourtant la prochaine étape, stérilisation/castration obligatoires.

Ils comptent sur vous, merci.



Annie

vendredi 11 mai 2018

Au revoir Tonne



Il y a quelques semaines maintenant que Tonne a rejoint le Paradis des animaux...


J'avais rencontré Tonne dans une rue de mon village en 2012... J'étais alors en train d'essayer de faire descendre un de mes minous d'un arbre de 15 m de haut, lorsqu'une grosse boule de longs poils noirs est arrivée... Dans mon affolement du moment, j'avais hésité entre un chien et un mouton... D'où son premier prénom : Moutonne... :-)





En fait, Moutonne était très connue dans le village... Douce et tranquille, elle errait dans le bled, sans souci avec les habitants qui la nourrissaient un peu partout... Tous la connaissaient. Ayant la chance d'avoir du "caniche" dans le sang, elle pouvait vivre en paix.



Le début d'une amitié....





Un jour, mon amie Marion et moi, l'avons emmenée chez moi pour la toiletter... Nous lui avons coupé ses longues touffes de poils emmêlés, lui avons enlevé toutes ses tiques, et lui avons fait prendre un bain... (mais n'avons pas pensé à prendre une photo de "l'avant"...)




Par la suite, elle venait régulièrement me rejoindre lorsque je promenais mes chiens, ou encore allait "frapper" chez Marion et montait regarder la télé, avant de repartir à ses errances...


Elle avait une copine "Bottine", gentille chienne errante également, que nourrissait Marion. A une époque, Moutonne a disparu... Lorsque nous l'avons retrouvée, elle avait eu des petits (que nous n'avons jamais vus avec elle), Bottine aussi était devenue maman.
Moutonne ne s'est jamais occupée de ses propres bébés, mais avait un jour kidnappé un des petits qu'avait eu Bottine... Ensuite, elles se sont mieux organisées, et les 2 mamans faisaient une garde alternée...

Elles ont bien sûr (même si tardivement), été stérilisées suite à ces portées..


Ici, fraîchement stérilisée, avec "son" bébé, le petit kidnappé... 

Fin 2012, lors de pluies torrentielles, Tonne s'est installée devant ma porte, restant sous la pluie... (alors qu'il y avait des maisons en construction un peu partout, et qu'elle pouvait donc se mettre au sec)... 

Vous avez deviné la suite ?

Ce fut cette fois, le début d'un amour....

J'ai ouvert la porte, elle est tranquillement rentrée se mettre à l'abri dans la maison, et ne l'a plus quittée... 
C'est à ce moment qu'elle est devenue "TONNE" !

Tonne était très certainement une chienne de camping-caristes, perdue ou abandonnée... Marion, un jour, avait laissé la porte de son camping-car ouverte, Tonne était aussitôt montée dedans et s'était installée entre les 2 sièges, attendant le départ... 



Elle s'est de suite adaptée à son nouvel environnement...





 Joueuse, heureuse, elle s'est vite épanouie...




A l'époque, son âge avait été estimé à 8 ans...





Tonne a toujours aimé les chatons, qui lui rendaient bien son amour en général...

Lorsque que je soignais ou biberonnais des chatons, il fallait toujours que je lui montre qu'ils allaient bien avant de les recoucher...

Elle était très mère-poule à sa façon...





C'était une chienne adorable.... que tout le monde aimait : chats, chiens, humains...

Elle avait même quelques problèmes à rester seule parfois :







En 2014, elle a subi une première intervention sur des tumeurs mammaires... Sa peau, fragile comme du papier de soie, se déchirait... J'ai bien cru la perdre...

Véronique, qui était en vacances à la maison a été vite mise dans le bain du "bled"... Nous n'étions pas trop de 2 pour refaire ses pansements...


Mais Tonne a vaillamment combattu... et s'en est sortie...





Elle a ensuite continué à vieillir tranquillement, puis la cataracte a envahi ses yeux ; elle n'avait plus d'autre souci que celui de devenir sourde !... 

















En 2017 ses tumeurs ont revu le jour....  Devenue une accro à la "parabole"... elle a été opérée 3 fois. Les analyses disaient "tumeur bénigne"... pourtant, cela récidivait et s'étendait !

Mais entre 2 interventions, elle était en pleine forme, ne présentait aucun signe de douleur ou gêne...  Elle avait toujours la même joie de vivre.



Lorsqu'elle était opérée, elle avait de bonnes infirmières... (la dernière fois, elles organisaient des tours de garde... c'était trop drôle !)



Elle avait au moins 14 ans... et avait perdu de sa "splendeur brune"



Elle n'aurait certainement jamais gagné le 1er prix, ni à un concours de beauté, ni à un test de Q.I, mais elle aurait raflé tous les premiers prix de tous les concours d'Amour 💛💛💛



Début 2018, on a tenté d'enrayer les propagations tumorales pour une dernière fois... mais c'était trop tard... Après l'intervention, les tumeurs ont rapidement commencé à réapparaître, puis à gonfler et même envahir une de ses pattes arrière !
Là, nous n'avions plus le choix... Elle a été euthanasiée et a ainsi pu partir en douceur à la maison, entourée d'amour....





Pétunia et Marlone en tête, mais également Smoky, Toukimm ou Juliette, allaient régulièrement se coucher contre elle, d'autres plus occasionnellement.

 Depuis son départ, Marlone et Pétunia tournent en rond et leurs tentatives pour  amadouer les autres chiens de la maison et les décider à faire des câlins, restent vaines.
Le comportement de Pétunia a d'ailleurs complètement changé, je pense qu'elle est en pleine déprime.


Il y aurait tant à dire, tant de photos à publier.... Difficile de faire du tri.



Une petite vidéo
(de 2014) ? -ici-  pour voir Tonne s'éclater avec : Bijou (petite caniche-bichon française), Phénixe (noire et feu) et Bessie (beige) qui est, depuis 2015,  partie vivre à la campagne.


(Tonne et Bijou ont toujours été les pom-pom girls du groupe.... tourner autour en aboyant...  il ne leur manquait que les pompons !... )




Tonne, tu es à présent dans mon cœur pour toujours, aux côtés de tous ceux qui m'ont déjà quittée... Je ne pourrais jamais t'oublier. Même si tes aboiements incessants depuis que tu étais devenue sourde me rendaient folle... tu me manques terriblement.





Annie



mardi 27 mars 2018

La vie continue...




J'enchaîne un second billet... car il n'est pas bon de rester sur trop de tristesse...

Les autres Bledinous de la "maison" ou de la rue ont besoin de nous, de nos soins... donc de VOUS.

Car c'est grâce à vous que nous pouvons intervenir... n'oubliez donc pas de penser à notre Association et de commencer ou de continuer à la soutenir.

Petit rappel : les adhésions et parrainages sont pour l'année civile (de Janvier à Décembre),,, Nous comptons sur vous.








QUELQUES VISITES CHEZ LE VETO....




Pachalik  => début d'un calicivirus dans la gorge
Taïbou => Otite, tympan peut-être percé
Smoky et Orphy  => extraction dentaire suite à calicivirus





Mandarine (Oasis) => s'est mis à marcher les pattes arrière comme un canard... cela va un peu mieux, mais cela reste inexpliqué !
Ornie (Oasis)  => début d'un calicivirus dans la gorge
Loki  => Passage viral (restes de parasites)
Mazel => Difficulté à poser une patte, à priori, un orteil cassé




 Plus on a d'animaux à charge, plus les soucis divers sont nombreux, normal ! Mais il est des périodes plus calmes, d'autres plus... animées !... 

Les aller-retour chez le véto sont monnaie courante... et sont bien évidemment "monnaie" en moins sur le compte.... :-(



 STERILISATIONS






Grâce à la recette du Marché de Noel (ici) nous avons pu faire stériliser 12 minous/minettes :
Un bon nombre de naissances évité, ouf !


5 mâles
7 femelles


dont Miss, ci-contre, sauvée de la rue et adoptée par Patrick V. d'Agadir,
et Lulu d'Agadir également, nourrie et soignée dans la rue par notre amie Marie-O.







FAELLE
(ici)




Faelle avait été opérée l'an passé de son sarcome de sticker, avait subi de la chimio, allait bien, mais il restait toujours à régler son souci d'oreilles (très certainement d'origine cancéreuse).

Aucun médicament, ni pommade n'agissait, et les plaies ne se cicatrisaient toujours pas (sans parler du fait que cela attirait les mouches). Elle a donc été opérée en ce début d'année, ses oreilles ont été retaillées. Elle a eu du mal à supporter l'anesthésie (Elle n'est plus toute jeune cette gentille Faelle), mais au final, tout s'est bien terminé. 

C'est en cours de cicatrisation et, il faut le reconnaitre, elle a meilleure allure ! :-)





3 petits abandonnés... 
Merci à Mme Samira d'avoir adopté une des petites tricolores...

Les 2 autres ont rejoint l'Oasis... Ils sont devenus : Hansel et Gretel












MERCI VERONIQUE

Toujours auprès des Blédinous... Tu es un amour !


Une petite réserve, reçue avec plaisir, à intercaler avec les boîtes que nous pouvons trouver ici.... MERCI.




 Nous comptons sur vous afin de pouvoir continuer... Merci d'avance de votre solidarité.



Annie